jeudi 13 octobre 2011

César et Rosalie

Hier, j'ai revu César et Rosalie. Comme j'aime ce film! Tout y beau. Des sublimes acteurs aux voitures, des vêtements aux meubles, des coiffures de Romy Schneider aux cheveux, non, aux yeux, non, au sourire de Sami Frey (regardez autour de la minute 1:20), de la tristesse amoureuse d'Yves Montand au rire de bon copain du tout jeune Bernard Le Coq. Et puis leurs voix...

Lors de ma première vision, j'avais noté ce dialogue (minute 2:19), sans penser qu'il s'agissait en fait d'un moment culte du film, la lettre de Rosalie...

David,
César sera toujours César,
et toi tu seras toujours David,
qui m'emmène sans m'emporter,
qui me tient sans me prendre,
et qui m'aime sans me vouloir...




(c'est drôle, j'ai vu ce film hier soir, un hommage à Yves Montand sur la TSR, et ce film est sorti au cinéma le ... 12 octobre 1972! Et puis encore plus comique, je viens de voir que Sami Frey est né un 13 octobre. C'est donc que ce billet devait être écrit aujourd'hui!)

2 commentaires:

  1. somehow I was able to watch the video (normally my slow internet doesn't allow me to), and although I understood nothing of the french dialog, I was fascinated by the scenes filmed through glass.

    RépondreSupprimer